[Présentation]

  • Nos valeurs
  • Historique du Groupe
  • Politiques d'établissement
  • La gestions des risques
  • L'identité visuelle

NOS VALEURS

Engagements de la Direction

Nous vous remercions d’avoir choisi un établissement du groupe Saint GEORGE et nous nous portons garant de notre engagement à satisfaire vos attentes en termes de prise en charge sanitaire et d’accueil hôtelier.
La vocation du groupe est de recevoir des patients aux pathologies diverses, nécessitant des soins continus avant leur retour à domicile.

Nous sommes responsables envers les patients et tous ceux qui utilisent nos services. Un souci constant de qualité guide nos actions pour faire face à vos besoins.

La clinique Saint George

Nous sommes responsables, envers nos praticiens, toutes spécialités confondues, de leur offrir un plateau technique de qualité et un personnel qualifié. Nous vous garantissons une offre de soins globale, avec la technicité requise pour vous assurer une prise en charge de qualité en toute sécurité.
Depuis sa création, le groupe Saint GEORGE a su s’adapter et se développer pour répondre aux exigences de son environnement médical, financier, politique et technologique. Ainsi nous sommes soucieux de renouveler nos équipements, construire de nouvelles installations, lancer de nouveaux projets et faire progresser de nouvelles idées. Cette politique nécessite un engagement et un esprit d’entreprise sans faille.

Nous sommes responsables envers nos employés, hommes et femmes, de leur assurer une rémunération équitable et un emploi stable. Le personnel est à votre service, avec la diligence que permet leur charge de travail, pour répondre au mieux à vos besoins : N’hésitez pas à vous confier à lui. Vous êtes au centre de nos organisations et notre encadrement s’assure en toute justice et éthique professionnelle de cette préoccupation permanente. Je remercie l’ensemble du personnel du groupe pour ses compétences et son professionnalisme.

Nous sommes responsables envers les communautés dans lesquelles, nous vivons et travaillons. Nous devons participer aux politiques de santé publique et faire progresser des idées nouvelles. Nous devons encourager l’amélioration des conditions de santé, d’éducation et de vie. Nous devons être impliqués dans la politique de développement durable et soucieux de l’utilisation et de l’entretien de nos structures et matériels en protégeant l’environnement et les ressources de la nature.
Les pages qui suivent ont été réalisées pour vous présenter les activités du groupe ainsi que les diverses équipes qui concourent à sa marche. Si ce site Internet nous permet de répondre encore mieux à votre attente, nous aurons le sentiment que son principal objectif a été atteint.

Le patient dans le cœur, l’excellence en tête…

Acteur majeur dans son domaine de compétence, disposant d'une solide assise de professionnels, maîtrisant les techniques les plus récentes et disposant d'équipements de pointe en imagerie, en exploration cardiologique, urinaire, digestive, orthopédique, pulmonaire…, les établissements du Groupe Saint GEORGE ont su développer leurs complémentarités médicales, techniques et administratives pour tisser un réseau de soins performant.

Trois Sollies

Pour assurer la qualité de l’offre de soins offerte à ses patients, le Groupe, qui a su depuis l’origine s’adapter en permanence, s’est engagé dans tous ses établissements  à encourager des valeurs comme :

  • l’éthique et le respect de la déontologie ;
  • le souci de l’information du patient ;
  • sa prise en charge globale pour faire tomber les « barrières » ville/hôpital et faire place à un « continuum de prise en charge » ;
  • la qualité des soins et de service, recourant aux plus récentes technologies médicales, dans tous les domaines et apportés au plus grand nombre de patients ;
  • une qualité hôtelière, dans un cadre adapté et chaleureux, pour tous les séjours, quelle qu’en soit la durée, en chambres particulières ou doubles.

L'hospitalisation est une expérience forte et significative hors du milieu familial rassurant, c'est pourquoi, nous veillons à ce que ce moment soit vécu de manière positive, grâce à un cadre rassurant et à l'assistance permanente et au dialogue d'un personnel compétent centrée autour du patient.

UNE HISTOIRE QUI DÉBUTE EN 1969…

Le Groupe Saint GEORGE, établissement privé à but lucratif, confirme, année après année, sa position de leader dans l’offre de soin privé sur son territoire de santé tant par l’importance de son activité que par sa notoriété auprès du public (classement  du Point) et des professionnels de santé.

La clinique Saint Antoine

Le Groupe Saint GEORGE exerce ses activités depuis 1969 dans tous les domaines de l’exercice médical en couvrant la quasi-totalité des activités de chirurgie (excepté la chirurgie cardiaque et la neuro-chirurgie), la médecine, la gynécologie-obstétrique (maternité), la rééducation fonctionnelle, les soins de suite-convalescence, et la psychiatrie selon ses six établissements.

Le Groupe, créé à ses débuts sur les hauteurs de Nice (Alpes-Maritimes), par un groupe de chirurgiens réunis sous l’égide du Docteur André BRINCAT puis repris par son fils Monsieur Bernard BRINCAT, centralien et actuel Président Directeur Général, n’a cessé de se développer.

L’essor du Groupe, initialement constitué de la seule Clinique Saint GEORGE, elle-même en constante extension, a débuté en 1992 par la construction du Centre de convalescence La SERENA sur un terrain adjacent, puis par l’acquisition en 1993 de la Clinique Saint ANTOINE, en plein centre de Nice, puis par l’acquisition en 2000 de la Clinique chirurgicale L’HERMITAGE, à Menton (Alpes-Maritimes) ainsi que de la Clinique psychiatrique Les TROIS SOLLIES près de Toulon (Var).

L’extension se poursuit, en 2004, par le rachat et l’ouverture, dans des locaux totalement remis à neuf, du Centre de convalescence ATLANTIS.

En 2002, toujours en poursuivant l’extension sur le site même de la Clinique Saint GEORGE, débute la construction d’un nouveau bâtiment de huit étages, prouesse architecturale, permettant, notamment, l’ouverture en 2007 d’un Centre de chirurgie esthétique, de cabinets de consultation pour les chirurgiens plasticiens et d’un Centre d’hémodialyse (AGAHTIR)…

LA « POLITIQUE D'ÉTABLISSEMENT » DANS LES ÉTABLISSEMENTS DU GROUPE…

Les engagements des directions d’établissement et des professionnels de santé du groupe se déclinent dans un document qui s’appelle le « projet d’établissement ». Il est soutenu par la direction générale du groupe et s’organise autour des projets médicaux dans chacun des établissements.
Les politiques d’établissement s’articulent autour d’axes communs à tout le groupe :

  1. Proposer au patient une offre de soins large et de qualité
  2. Offrir au patient des soins de qualité et personnalisé
  3. Offrir au patient un plateau technique moderne et diversifié
  4. Offrir au patient des prestations hôtelières de qualité
  5. Abolir les frontières ville/clinique

La conférence médicale de l’établissement

Elle est présente dans chaque établissement du groupe.
Chaque spécialité médicale a un représentant médecin identifié.
Son but est de fixer les règles de fonctionnement entre praticiens, et d’émettre des avis sur tout ce qui touche au fonctionnement médical et à la qualité des soins prodigués dans l’établissement. Elle formalise le projet médical qu’elle anime ensuite.

LA DÉMARCHE D'AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ

Dès les années 90, la direction du Groupe Saint GEORGE, met en place une Direction de l’Amélioration Continue de la Qualité et de la Gestion des Risques (DACQGR) sous la direction d'un médecin diplômé du Master d'Ingénierie du Système de Santé (I2S) de la faculté de médecine de Nice.
Ce professionnel de santé polyvalent dans le domaine de la qualité et de la sécurité des soins, et de l'évaluation de la performance des organisations sanitaires, est formé également pour répondre aux besoins de la certification de la HAS (démarche qualité, politique d'amélioration continue de la qualité : ISO, COFRAC, HACCP, accréditation, certification, sécurité des soins, renforcement des vigilances sanitaires, évaluation des pratiques professionnelles...) et à la mise en œuvre d'une politique de prévention, de gestion des risques sanitaires, de gestion de la connaissance au service des professionnels de santé, de gestion de l'information et de la décision en santé…

Il est assisté dans chaque établissement du groupe par un Responsable d'Assurance Qualité (RAQ) et sur la clinique Saint GEORGE d'un Gestionnaire des Risques et de la Certification (la majorité, également titulaires du Master d'Ingénierie du Système de Santé).
Plus tard, des Assistants Qualité (également titulaires du Master d'Ingénierie du Système de Santé) viennent renforcer les équipes dans plusieurs établissements.

Cet investissement de la Direction du Groupe permet à ses établissements de formaliser, très tôt, leur démarche qualité :

  • mise en procèdures des activités de l'établissement (soins, vigilances, administration…) et mise en place de Manuels d'Assurance Qualité (blocs opératoires, pharamacie, stérilisation, Accueil des urgences…) ;
  • mise en place d'une Gestion Documentaire (GED) informatisée (sur ENNOV5 actuellement) ;
  • définition d'une cartographie des risques a priori, et, instauration d'un formulaire de déclaration d'événements indésirable permettant d'établir la cartographie des risques a posteriori ;
  • mise en place du Document Unique, dans chaque établissement, revu annuellement…

La certification de la HAS

Dans le cadre de la démarche d’amélioration continue de la qualité de l’établissement, la certification, autrefois appelée accréditation, est une évaluation externe menée par un organisme indépendant, la Haute Autorité de Santé (HAS), autrefois nommée l’ANAES. Une autoévaluation, par l’établissement lui-même, est d’abord réalisée en regard de critères précis issus d’un référentiel (Manuel de certification). Après une analyse de cette autoévaluation, et une visite sur site, la HAS décide du degré de certification de l’établissement (avec ou sans recommandations, réserve...).

Serena

La certification des établissements de santé a pour vocation de favoriser une meilleure organisation de l’établissement au service de la personne soignée et de promouvoir une politique de développement continu de la qualité et de la sécurité des soins au sein des établissements.
Conscient de ces enjeux, le groupe Saint GEORGE s’est engagée très tôt dans cette démarche et, en 2000, la clinique Saint GEORGE a été un des tout premiers établissements de santé à avoir satisfait à la première procédure de certification. Depuis tous les établissements du groupe sont régulièrement accrédités par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Les bons résultats de certification des différents établissements du groupe sont rendus possibles, notamment, grâce à l’implication des praticiens ainsi que de l’ensemble du personnel.

Pour vous rendre sur le site Internet de la Haute Autorité de Santé (HAS) et consulter les rapports de certification des établissements du groupe, cliquer ici... Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Internet de chaque établissement.

L’évaluation des pratiques professionnelles et le développement professionnel continu

Les praticiens des établissements du groupe se sont engagés dans des démarches d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) ou d’accréditation des pratiques à risque. La finalité est d'améliorer la qualité des soins et le service médical rendu au patient par les professionnels de santé.

L'évaluation des pratiques et l'amélioration du service médical associé doivent être fondées sur la mise en œuvre des recommandations de bonnes pratiques diffusées par les Organismes Agréés, les Sociétés Savantes ou la Haute Autorité de Santé (HAS) .
L'amélioration du service médical rendu résulte d'un engagement basé sur des démarches d'amélioration de la qualité intégrées à l'exercice.

Ces évaluations sont basées, entre autre, sur des enquêtes auprès des patients, nous vous remercions par avance si, lors d’un éventuel séjour, vous acceptez d’y participer et de contribuer ainsi à l’amélioration des pratiques professionnelles.

Les Audits

La démarche d'audit dans chaque établissement du Groupe Saint GEORGE aboutit à une analyse détaillée, réalisée par des professionnels, des services ou activités audités (dossiers de soins infirmiers, dossiers médicaux, hygiène des mains, fournisseurs, satisfaction des usagers et des personnels...).
L'objectif de la démarche d'audit est de chercher à savoir comment il est possible d'améliorer les pratiques et la qualité des soins apportés aux patients, d'une part, et d'améliorer les organisations, d'autres part.
L'audit ponctue les étapes de la démarche qualité, permettant, tout à la fois, de valider cette démarche, et d'en reconnaître son niveau de qualité.

L'audit ne saurait être mené à son terme sans l'implication des directions des établissements de soins (initialisation de la démarche, moyens alloués, communication des résultats…) et l'avis favorable du service ou de la fonction auditée (démarche participative de l'ensemble des personnels autour de la notion de qualité).
De fait, la démarche d'audit doit être classée dans la perspective d'une démarche continue de la qualité des établissements du Groupe Saint GEORGE.

L'audit est conduit selon la grille d'un référentiel, d'un guide de bonne exécution (par exemple GBEA…) ou encore d'indicateurs de qualité tels que les Indicateurs de Performance pour l'Amélioration de la Qualité Hospitalière et de la Sécurité des Soins dits IPAQSS du projet COMPAQH (COordination pour la Mesure de la Performance et l'Amélioration de la Qualité Hospitalière)…
La généralisation de ces derniers, notamment (déjà en marche depuis 2006 avec le tableau de bord des infections nosocomiales et la mise en ligne en janvier 2007 par le ministère de la santé de Platines, plate-forme d’informations sur les établissements de santé) lancées par la HAS, est déjà initiée dans nos établissements sur :

  • la tenue du dossier patient ;
  • la tenue du dossier anesthésique ;
  • et le respect des bonnes pratiques cliniques de prise en charge de l’infarctus du myocarde après la phase aiguë.

De nombreux audits, initiés par des instances de l'état, sont aussi menés dans les établissements du Groupe Saint GEORGE tout au long de l'année. Ils participent, entre autres  :

L'Agence Régionale de Santé (ARS) PACA pilote également des audits du circuit du médicament dans le cadre du « Contrat de Bon Usage du médicament et des dispositifs médicaux » (CBU).

Des établissements à l’écoute des patients et des usagers

L’« écoute patient » couvre le champ des enquêtes de satisfaction, l’analyse et le suivi de leurs résultats, la gestion des réclamations écrites et des contentieux, l’animation de la commission de relations avec les usagers et les travaux menés avec ces derniers.

Le questionnaire de satisfaction 

Le questionnaire, destiné à recueillir les impressions et les remarques sur l’établissement, est une aide précieuse pour améliorer la qualité des soins et des services proposés.
Un questionnaire est joint au livret d’accueil, merci de prendre quelques minutes pour le remplir et le déposer dans les boîtes aux lettres situées dans les services ou de le transmettre à un membre du personnel.
Les patients peuvent, même après leur sortie, adresser le questionnaire de satisfaction à l’établissement qui en tiendra compte.

Réclamations

Au cours de l’hospitalisation, toutes réclamations verbales ou interrogations seront reçues par un cadre infirmier ou exprimées via le questionnaire de satisfaction patient. Pour recevoir une réponse, il est nécessaire de s’identifier sur le questionnaire de satisfaction ou d’écrire à la direction.

La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQ)

Le décret n°2005-213 du 2 mars 2005 crée une « Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge » (CRUQ). Cette commission remplace l’ancienne « Commission de conciliation » instaurée par l'ordonnance n°96-346 du 24 avril 1996.

Cette commission est présente dans chaque établissement du Groupe Saint GEORGE.
Elle a pour mission d’assister, d’informer, d’orienter toute personne qui s’estimerait victime d’un préjudice dans l’établissement et d’indiquer les voies de conciliation et de recours dont elle dispose.
Dans chaque établissement du groupe, la CRUQ se réunit une fois par trimestre pour examiner les réclamations des usagers et pour émettre des avis et des propositions afin de contribuer à l'amélioration de la politique d'accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches.

Elle est composée notamment :

  • du directeur de l’établissement ou son représentant ;
  • des deux médiateurs et leurs suppléants ;
  • de deux représentants des usagers et leurs suppléants ;
  • des responsables Qualité de l’établissement qui siègent à titre consultatif...

La composition de la commission des relations avec les usagers de chaque établissement est détaillée dans le livret spécifique de l’établissement (disponible sur leurs sites Internet).

Pour saisir cette commission, le patient doit adresser une lettre recommandée au directeur de l’établissement.

Le comité d’éthique

Le comité émet des avis sur des problèmes éthiques et sur les questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans le domaine de la biologie, de la médecine et de la santé.
Son champ d’intervention est extrêmement varié puisqu’il touche toutes les spécialités médicales et chirurgicales du groupe.
Un patient ou sa famille peut également saisir ce comité d’éthique pour des questions d’éthique médicales par l’envoi d’une lettre recommandée au directeur de l’établissement.

La sécurité du système d’information 

La politique de sécurisation mise en place par le Groupe Saint GEORGE a pour objectif de garantir la sûreté de fonctionnement du système d’information (dossier patient…) et de protéger tout particulièrement la confidentialité des informations qu’il traite. Les membres du personnel du groupe Saint GEORGE qui ont accès aux informations médicales disposent d’une habilitation nominative qui engage leur responsabilité.
La communication vers l’extérieur, via le réseau Internet, est protégée par un dispositif adapté.
Toutes les données administratives et médicales concernant les patients hospitalisés font l’objet d’un traitement informatisé dans le strict respect du secret médical et conformément aux dispositions de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

LA GESTION DES RISQUES

C’est un processus qui permet l’identification, l’analyse et la maîtrise des dysfonctionnements qui ont causé ou auraient pu causer des dommages à un patient, à un visiteur ou à un membre du personnel, aux biens de ceux-ci ou à ceux de l’établissement.

La gestion des risques ne vise pas à éviter le risque mais « à déterminer en fonction d’une stratégie, les risques que l’on peut assumer sans mettre en péril la vie de l’entreprise ». Elle cherche donc à les identifier, les évaluer, les traiter.
Les objectifs de mise en place d’un tel dispositif sont donc de prévoir les risques qui peuvent affecter l’établissement de soins, mais également de les contrôler pour en diminuer la fréquence de survenue et d’en limiter leur gravité. Cette démarche n’est rien d’autre qu’une démarche de vigilance interne à l’établissement dont l’objectif est de prévenir et de réduire l’ensemble des risques susceptibles de se produire à l’hôpital. Élargie à l’ensemble des risques, elle complète l’organisation déjà en place au niveau de chaque vigilance.

Il existe un système d’identification des risques réglementaires que l’on appelle vigilances sanitaires, mais il est nécessaire également de s’intéresser au repérage et la prévention des risques quel que soit le domaine (chutes, sécurité incendie, malveillance…).

Atlantis

Les vigilances sanitaires sont des systèmes sécuritaires (pour le patient, le personnel ou le tiers) d'enregistrement et de traitement des effets inattendus ou indésirables dus à l'utilisation de « produits à usage humain » après leur mise sur le marché. Leur utilisation doit garantir un maximum de sécurité.
Il existe plusieurs systèmes de vigilances régis par les textes réglementaires : pharmacovigilance (dont celle des médicaments dérivés du sang), matériovigilance, hémovigilance, vigilance des réactifs de laboratoire, toxicovilance et biovigilance.

Une démarche d'harmonisation et de regroupement en un comité unique de vigilance, appelé comité des vigilances et des risques est en place au niveau du groupe. Il a comme objectif de regrouper toutes les informations au sein d’une organisation représentative qui en fait la synthèse, assure le suivi des actions et l’information aux équipes.

L’hygiène et la prévention des infections nosocomiales

On appelle infection nosocomiale toute infection acquise dans un établissement de soins après la 48e heure d’hospitalisation ou dans l’année qui suit la pose de matériel prothétique.
Afin de prévenir des infections nosocomiales le groupe a engagé une politique de maîtrise du risque infectieux qui est un élément prioritaire dans la démarche de sécurité de soins.
Le groupe Saint GEORGE s’impose des règles très strictes et privilégie chaque fois que cela est possible l’utilisation de matériel à usage unique.
En effet, le risque infectieux est présent en permanence dans notre vie quotidienne, et d’autant plus, dans les établissements de soins par la concentration de germes existants ou importés, par d’éventuelle résistance aux antibiotiques ainsi que par la nature des gestes à effectuer.

A l’entrée, tout signe infectieux doit être déclaré.

Une tenue propre ainsi qu’une hygiène permanente et rigoureuse sont nécessaires pendant toute la durée du séjour. Le personnel paramédical pourra aider le patient dans ce but.
L’hygiène doit être renforcée pour tout patient devant bénéficier d’une intervention.
Il est donc impératif d’appliquer ensemble toutes les mesures nécessaires pour éviter la survenue d’une infection.
Nous remercions les patients de respecter les consignes et les procédures que le personnel soignant leur communiquera. Le groupe recommande à chaque patient, en cas d’interrogations, d’en parler avec son praticien.
Il existe des procédures d’hygiène et de nettoyage des matériels médicaux et des locaux.
Des audits de ces procédures sont régulièrement effectués dans le cadre d’une politique d’amélioration continue de la qualité.
Ces activités sont définies par une politique générale déterminée par Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales ou CLIN composé de professionnels médicaux et paramédicaux et aidé d’une équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) qui élabore, met en place les recommandations et réalise les investigations nécessaires en cas d’infection.
Le CLIN établit des actions de prévention, de formation, d’information et d’évaluation des infections nosocomiales selon un programme défini annuellement :
Il diffuse, vérifie, adapte et met à jour les recommandations et règles de bonnes pratiques en matière d’hygiène.
Il surveille, en partenariat avec le laboratoire de microbiologie, l’écologie bactérienne et les contrôles de l’environnement (surfaces, air, eau).
Il évalue les dysfonctionnements et propose des pistes d’amélioration.
Dans chaque service, il existe un correspondant en hygiène qui facilite la mise en œuvre des actions de prévention et de surveillance des infections nosocomiales. Ce sont les relais du CLIN.

La prévention de la douleur 

Cli,ique saint Antoine

La douleur est souvent redoutée par le patient. Les anesthésistes du groupe Saint GEORGE ont mis au point une série de protocoles adaptés pour chaque type de pathologie.
Pour lutter contre la douleur, le groupe Saint GEORGE met à disposition des pompes à analgésie réglables par les patients eux-mêmes.
Nous invitons chaque patient à en parler avec l’équipe soignante qui mettra tout en œuvre pour la soulager.
« Le contrat d’engagement contre la douleur » donne de plus amples informations.
Le groupe Saint GEORGE a mis en place un Comité de Lutte contre la Douleur ou CLUD qui a pour mission de coordonner les actions en lien avec la prise en charge de la douleur et de proposer des actions d’amélioration dans le cadre de ce type de prise en charge. Il participe, aussi, à l’information du patient sur la prévention de la douleur.

Le comité de liaison alimentation nutrition

Le groupe s’est engagé à côté des professionnels à travailler à diminuer l’incidence de la dénutrition de la personne âgée, à améliorer la prise en charge et la prévention de l’obésité et à contribuer à la réalimentation de l’opéré par des protocoles de réalimentation post-opératoires.
La satisfaction des patients ainsi que du personnel, concernant les menus, fait l’objet d’un suivi régulier par le prestataire en charge de la restauration. Il propose régulièrement des actions de sensibilisation (menus à thème…) pour promouvoir une diététique équilibrée. Des régimes spécifiques (diabétiques…) ou prenant en compte les habitudes alimentaires cultuelles sont proposés à la demande.

La prévention des chutes 

Les chutes peuvent être responsables de blessures et d’une prolongation de la durée d’hospitalisation. Il est expressément recommandé aux patients de se munir de pantoufles fermées à semelles antidérapantes, de ne pas se lever en cas d’interdiction et de ne pas hésiter à faire appel au personnel en cas de récupération incomplète de l’équilibre ou en cas de difficulté pour se déplacer.

L’IDENTITÉ VISUELLE

Au terme d'une longue réflexion, une nouvelle identité visuelle, à travers un logo qui reflète nos valeurs, notre mission et nos objectifs, a vu le jour en 2007. Accompagnant une dynamique de l'entreprise toujours renouvelée, cette évolution visuelle capitalise sur les qualités de modernité de la clinique, fondée sur une forme simple à mémoriser.

Logo Groupe Saint George

La charte graphique élaborée allie normes graphiques, couleur, police de caractère et signature. Tous les supports institutionnels du groupe arborent les couleurs du nouveau logo ce qui lui donne une réalité visuelle. Plus qu'une simple signature, la charte graphique définit les fondements de notre image, de nos valeurs. Dans la majorité des cas, on privilégiera l’utilisation du logo sur fond blanc.

La forme

On interprète généralement le « combat de saint GEORGE contre le Dragon » comme une allégorie illustrant la victoire du christianisme sur les puissances des ténèbres. À l’origine, dans tous les pays, le dragon représente le principe de fertilité. Il naît à chaque printemps d’un œuf déposé sous l’eau. Chaque année, en hiver, il faut tuer le vieux dragon pour faire place au nouveau qui naîtra au printemps prochain. On peut transposer ici ce symbolisme comme une « victoire sur la maladie voire sur la mort ».

La forme ronde au sein de la laquelle le logo est inscrit joue un rôle de repère : il semble en mouvement… Cette forme rappelle habituellement l'atmosphère protectrice, de bien-être, d'apaisement et propice au repos.

D’un point de vue figuratif, la « stylisation » du combat de saint GEORGE contre le Dragon, visible en négatif, peut aussi être visualisé comme une oreille symbolisant l’écoute, toute particulière, des patients par les soignants. On peut y voir enfin, une colombe, qui renforce l’atmosphère d’apaisement et de paix.

Les trois traits symbolisent la situation maritime de Nice. Leur orientation vers le haut assure l'idée d'innovation, de progression et de techniques de pointes.

Les couleurs

La couleur permet une identification instantanée, elle est un élément capital de
« l'image de l’entreprise ».

Des raisons historiques expliquent les associations de la couleur « bordeau », dès l'Antiquité, à la magnificence et à la reconnaissance d'un mérite. Entre tradition et innovation, cette couleur connote le prestige, son champ d'application est étendu à la qualité supérieure d'un produit ou un label de qualité accordé à un produit et/ou un service.

Elle est aussi synonyme d'énergie et de dynamisme. Elle ajoute plus de chaleur que le bleu, réputé froid. Elle donne à l'ensemble du logo rigueur et excellence en même temps que l’idée de qualité et de patience. Elle confère également une ambiance « feutrée » et intime que la clinique offre à ses patients. Elle est déclinée en un deuxième ton plus clair pour mettre en valeur les différentes parties du logo et du texte (couleur de ponctuation). Elle a vocation à attirer l’attention.

La police de caractères de référence

Une seule famille de police de caractères constitue l’habillage typographique du logotype :

Police du logo du Groupe Saint George

On notera l’emploi de cette police de caractère très moderne, soignée, fine et élégante, à l’ergonomie simple suggérant une idée de produits innovants, d’une qualité irréprochable, de sérieux (fiabilité, sécurité, performance, confort, respect de l’environnement) mais aussi d’accessibilité (intuitivité, enthousiasme, proximité, sérénité, joie de vivre).

Le choix de lettres « bâton » (dite « sans shérif ») s'impose tant pour la lisibilité que pour la simplicité visuelle.

La signature

« Le patient dans le cœur et l’excellence en tête » sera la signature, l'objectif permanent de la clinique qui centre le travail commun, des médecins, des soignants et des administratifs, sur le patient. Tous mobilisent leurs énergies pour permettre aux patients de bénéficier des dernières avancées technologiques conjuguées à une prise en charge personnalisée quel que soit son moment. Fortes de la reconnaissance de la qualité de leur expertise par la Haute Autorité de Santé (deuxième procédure de certification), les équipes soignantes sont soucieuses de la mettre au service de tous les patients.

Logo Groupe Saint George

Cette nouvelle identité visuelle est l'affirmation, vis-à-vis des patients, de notre volonté de progresser dans la connaissance et le traitement des nombreuses pathologies que nous prenons en charge dans l’établissement.

 

 

 

Mentions légales | Plan du site | Agence Web : AW Studio
© 2007 Groupe Saint GEORGE - 2 avenue de Rimiez - 06100 NICE
Retour
haut